www.unemamancommelesautres.com

Article

2015, Retour sur une année de merde !

 

Et ben voilà nous y sommes ... c'est le dernier jour de l'année.

 

Une année écoulée à la vitesse du TGV, que dis-je ? D'une fusée plutôt !

 

Et pourtant cette année a été bien pourrie. Pour moi, pour vous, pour eux !

 

Alors que nous venions à peine de reprendre le chemin du travail, alors que les fêtes de fin d'année venaient de s'écouler, alors que nous nous retrouvions tous, la France a été frappé par un terrible attentat chez Charlie Hebdo.

Incompréhension, douleur. Ces sentiments n'ont plus jamais quitté nos âmes et nos coeurs. La France venait de perdre sa liberté d'expression au nom d'un Dieu, d'une religion qui ne prône pourtant ni le meurtre ni la souffrance.

 

S'en est suivi une année entière avec une épée d'Amoclès au dessus de la tête, pour nous, les Français. Et quand on se croyait enfin un peu plus libre et plus en sécurité, ILS sont revenus nous achever. 300 morts. 300 visages se sont éteints. La fin de l'année a été tellement douloureuse. J'ai eu bien du mal à me reveler. Je suis restée enfermée, apeurée pendant près de 3 semaines. Je vous en ai d'ailleurs parlé sur le blog dans cet article où je n’avais plus envie d’écrire.

 

Mais cette année 2015, pour moi, a été également pleine de tristesse et de remise en question.

 

J'ai commencer à vouloir m’occuper de mon corps. Ce corps flasque et enrobé. Ce corps dans lequel je me sens à la fois si bien et si mal. J'ai entrepris un programme sportif ... que je n'ai pas tenu plus de 2 semaines !

 

J'ai eu beaucoup de coup de mou, comme la fois où il a fallu que je me défende auprès de personnes arrogantes qui se disent des amis, où la fois où je n'ai même pas eu le courage de vous préparer un petit quelque chose pour les 1 an du blog qui est toujours là grâce à vous, ou encore la fois où j’ai cru que j’allais sombrer !

 

Mon fils ne m'a pas épargner non plus cette année. Il a été terrible, j'ai passé des vacances vraiment épouvantables cet été et j'ai même déprimer quand il est revenu de vacance en novembre. Il ne fait pas grand chose à l’école et en plus il a peur de tout. Au quotidien c'est parfois ingérable.

 

Les fêtes de fin d'année sont plutôt glauques, le soleil brille trop fort pour un mois de décembre. Difficile de se mettre dans l'esprit de noel ! Et pour le 1er janvier, et ben cette année ça s'est décidé lundi. Je n'avais vraiment envie de rien. Tout compte fait, je vais faire ça en salle, avec plein de monde et si ça me gonfle je rentre chez moi !

 

 

Je mise tous les espoirs sur l'année à venir.

Je vous souhaite donc une

 

text.gif

 



31/12/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 287 autres membres