www.unemamancommelesautres.com

Article

Mes histoires de campagne


Mes histoires de campagne #8 : La traditionnelle fête du Mai

 

Dans ma campagne, il y a toute une flopée de fêtes et traditions. Il y en a une qui ne passe pas inaperçue dans le village, c'est la fête du Mai.

 

Cette fête a lieu dans la nuit du 30 avril au 1er Mai. Les jeunes se regroupent sur la place du village et partent ensemble couper l'arbre du Mai en forêt. Cet arbre est  alors érigé sur la place du village et y restera tous le mois de mai.

 

S'en suit après une chasse dans tous le village pour dénicher des objets qui seraient restés dehors. On va alors ramené le tout autour de l'arbre et les laisser là comme des trophés. Plus il y en a et plus la fierté du village est grande au regard de nos voisins qui participent également à cette fête.

 

En juin, l'arbre sera coupé alors et remis au dernier installé du village.

 

Au delà de cette coutume, elle permets aux jeunes de se retrouver tous ensemble pour passer une soirée à s'amuser et boire pas du tout modérément. Cette âme de fête qui relie toutes les générations puisque les anciens sont invités à regarder et à participer aussi. Cette fête est un poumon qui fait que les villages respirent d'accueillance et de joie. Ils ne meurt pas grâce à ses coutumes locales. Dans le même esprit, il existe aussi le feu de la St Jean et d'autres encore moins connues.

 

Pour ma part, cette année j'avais décidé de ne pas participer. Il faisait froid et il pleuvait. SAUF que quand je suis rentrée de la soirée à laquelle j'étais je suis passée par la place du village pour voir où ils en étaient et je me suis fait priée de rester lol. Du coup ben j'y ai passé la nuit ...

 

3h30

 

20160501_033120 (600x450).jpg


20160501_033208 (600x450).jpg


20160501_033225 (600x450).jpg

 

20160501_033217 (600x450).jpg

 

6h30

 

20160501_063758 (600x450).jpg

 

20160501_184525 (600x450).jpg

 

 

Et vous alors, vous avez des fêtes traditionnelles dans le même genre ?


02/05/2016
0 Poster un commentaire

Dans ma campagne #7 : les aboiements intempestifs

 

Je vous ai souvent vantée les mérites de ma campagne. Mais bien sûr, comme n'importe quel endroit ailleurs, il n'y a pas que des avantages !

 

Aujourd'hui je vous parle des aboiements incessants des chiens du voisinage (bien que la nuit d'avant ils m'auraient bien servit, cf cet article)

 

Un chien, c'est gentil, c'est mignon, ça fait des calins, mais ça gueule aussi !

 


 

Le jour, les chiens aboient après :

- les engins agricoles qui passent (autant vous dire qu'à la campagne c'est toutes les demi heure)

- les promeneurs

- les enfants qui rentrent de l'école (et qui accessoirement trouve très drôle de se poster devant les portails des maisons et de les faire gueuler encore plus)

- le livreur de journaux (qui doit être un enfant vu qu'il fait pareil qu'eux)

 

La nuit, en plus des raisons précédentes, ils aboient sur :

- les chats qui rodent

- les hérissons

- les chauves-souris (oui oui)

- une mouche qui pète

- parfois pour rien même, juste parce qu'ils sont dehors ...

 

Là j'entame ma 3ème nuit blanche de la semaine (toujours en référence à l'article cité précédemment, c'est pas 3 nuits à la suite lol).

 

En effet, j'ai une de mes voisine qui est partie bosser dans le sud pour l'été. Sauf que c'est beau de faire la belle au soleil, mais elle a laissé ces deux chiens chez elle, dont son berger allemand qui hurle du matin au soir en réveillant le quartier entier.

Ce sont des aboiements permanents au point que parfois la nuit on se retrouve plusieurs voisins dans la rue pour :

- le rassurer

- l'engueuler

- voir si personne qui rodent

- ...

 

Et puis je ne sais pas si vous savez mais un chien qui aboie ça déclenche une réaction en chaine de faire aboyer TOUS les chiens à 3 kilomètres à la ronde !!!!

 

JE n'en peux plus ! Mes voisins n'ont plus ! Nous allons donc commencer par nous plaindre à la Mairie et si rien n'est fait contacter la SPA. Laisser un animal chez soi quand on est pas là et le laisser se faire nourrir (ou pas) par une personne qui passe une fois par jour (ou pas), c'est bien une à deux semaines ... mais 2 mois, ça commence à faire long, et pour le chien ... et pour nous accessoirement !

 

J'ai un collier anti-aboiement que j'avais pour ma chienne lorsqu'elle aboyer sans cesse (oui moi je prends soin de mes voisins) je crois que je vais finir par lui mettre.

Vous croyez qu'elle m'en voudra ma voisine ?

 

 


14/08/2015
8 Poster un commentaire

Dans ma campagne #6 : les moissons

 

Qui dit campagne dit champs. Qui dit Champs dit cultures. Qui dit cultures dit Moisson.

 

Crédit photo : Agriculteur du 02 - image d'illustration

 

Donc voilà, les jours les moins agréables de la vie à la campagne sont désormais arrivés !

 

Pour ceux qui seraient éventuellement totalement citadins et qui ne savent pas ce qu'est la moisson, je vais vous le dire : c'est le moment de l'année où les cultivateurs monopolisent tous le village.

Plus sérieusement c'est juste le moment de la récolte.

 

C'est le moment où, de 6h du matin jusqu'à plus de minuit, depuis maintenant 2 semaines, nous entendons ronronner bruyamment les moissonneuses dans les champs. Nous voyons un tracteur passer tous les quart d'heure devant les fenêtres, à fond la caisse en faisant trembler les murs de la maison (j'ai une maison "de ville" donnant directement sur la route, imaginez...).

 

C'est le moment où la poussière des engins et des cultures récemment coupées se propage sur tous le village mettant à rude épreuve mes yeux et mon nez d'allergique (heureusement dans 2 semaines c'est fini)

 

C'est le moment où, surtout de ce temps, nous pouvons voir quelques incendies de culture, comme par exemple celui qui s'est produit hier à deux pas de chez moi, s'étant arrêté à moins de 2 mètres des premières habitations (ils ont eu chaud les gens ;) ) C'est tellement pas rare par chez nous, qu'ils n'en parlent même plus dans le journal local aujourd'hui alors qu'il y avait 5 camions de pompiers de lutte anti-incendie.

 

Et puis il y a l'aspect le plus magnifique de la moisson, il y a l'épandage !!!

 

L'épandage c'est le fait de répandre des produits et plus généralement de la fumure (du fumier) dans les champs afin de leur apporter un amendement minéral et organique (de l'engrais).

 

Alors moi qui bosse dedans, j'essaie de garder du recul, mais il est vrai que quand il fait 40° dehors, que la nuit vous laisser les fenêtres ouvertes pour vous faire un peu d'air et que vous vous réveiller le lendemain matin avec une odeur de merde dans la maison, c'est juste à vomir !

 

Heureusement, tout ça ne dure que quelques jours et  je bosse toute la journée.

Et puis il faut bien qu'ils gagnent leur vie ces pauvres exploitants agricoles c'est tellement difficile comme filière aujourd'hui.

 

 

Et vous, vous habitez à la campagne ou à la ville ?

Des anecdotes à me raconter ?


03/07/2015
1 Poster un commentaire

Une virée dans les champs

 

Mercredi il faisait beau ... nous avons profité du soleil pour faire une belle promenade

 

20150624_140955 (300x400).jpg


20150624_150116 (400x300).jpg


20150624_150232 (400x300).jpg


20150624_150057 (400x300).jpg

 


25/06/2015
2 Poster un commentaire

Mes histoires de campagne #3 : la générosité

 

Outre les volailles, le gibier et différents bout de viande que les voisins peuvent vous apporter très gentillement, sans même n'avoir rien demandé, à la campagne les voisins vous apportent tout un tas d'autres choses (je vous prépare un autre billet à ce sujet prochainement d'ailleurs). 

 

Cette semaine ce sont deux caisses d'habits qu'une voisine m'a apporté (alors qu'elle a un fils de 1 ans de moins que le mien)

 

Ce ne sont pas moins de 5 manteaux, un peu plus de 10 pantalons, des dizaines de T.shirt et pulls variés (dont un avec une étiquettes neuves) qu'elle m'a prêté, de son plein gré. Elle m'a juste dit qu'elle avait entendu dans une conversation que je devais racheter des habits à Romain, du coup elle me les prête en attendant que son deuxième fils grandisse.

 

bloggif_5443b155bc62b.jpg

 

C'est cette générosité et ce partage entre voisin que je souhaite souligner dans ce billet. J'aime vraiment ma campagne ...


19/10/2014
0 Poster un commentaire