www.unemamancommelesautres.com

Article

{experience} Passer un IRM du genou

 

Suite à la série d'examen que j'ai passé dernièrement, je devais, ce matin, passer un IRM pour la première fois de ma vie.

 

Et ben je peux vous dire qu'il faut l'avoir fait au moins une fois pour comprendre !!!

 

Un peu de théorie

 

La principe de l'IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) ...

 

D'après Wikipedia "L'IRM repose sur le principe de la résonance magnétique nucléaire (RMN)2 qui utilise les propriétés quantiques des noyaux atomiques pour la spectroscopie en analyse chimique. L'IRM nécessite un champ magnétique puissant et stable produit par un aimant supraconducteur qui crée une magnétisation des tissus par alignement des moments magnétiques de spin. Des champs magnétiques oscillants plus faibles, dits « radiofréquence », sont alors appliqués de façon à légèrement modifier cet alignement et produire un phénomène de précession qui donne lieu à un signal électromagnétique mesurable. La spécificité de l'IRM consiste à localiser précisément dans l'espace l'origine de ce signal RMN en appliquant des champs magnétiques non uniformes, des « gradients », qui vont induire des fréquences de précession légèrement différentes en fonction de la position des atomes dans ces gradients"

 

... De manière moins cérébrale

 

Globalement on vous pose des antennes autour de la zone à étudier, on vous enfourne dans un gros aimant et on vous envoi des sons à différentes fréquences pour vois l'intérieur de votre corps.

 

 

Concrètement comment ça se passe ?

 

On vous installe, allongé sur le dos, le genou dans appareil qui va récupérer les images par résonance.

On vous donne votre bipeur (au cas où vous vous sentiez mal), une charlotte et un casque audio. Si vous vous demandez pourquoi un casque audio ? Et ben vous le découvrirez très vite dès le 1er son qui sort de la machine.

On vous attaque de bruits qui font parfois vraiment peur !

Des boums, des sirènes, des tout ce qu'on veut. Des aigus, des graves, ça change toutes les 30s. Et vous savez quoi ? Vous sentez vibrer votre chaire juste avec ces sons, c'est incroyables !

 

L'examen a duré une dizaines de minutes. Je suis passée tantôt de la peur tantôt à l'amusement. Et puis 10 minutes c'est peu être pas grand chose, mais quand vous ne devez pas bouger c'est long ! Alors vous commencez à angoisser, vous savez pas trop si vous pouvez déglutir, etc. L'angoisse prends un peu le dessus.

 

Puis le gentil opérateur vient vous retirer le casque et vous pouvez tranquillement, ou presque, rentrer chez vous. Je dis presque parce que l'agitation par l'IRM a réussi à réveiller la douleur, comme si j'avais fait un footing.

 

 

Les résultats sont consultables quelques heures après via un portail d'accès internet, je trouve ça très pratique.

 

Et voici mon examen :

 



Ils trouvent rien !!!! Je suis mal barrée ...

 

Et vous alors votre expérience de l'IRM ?



25/11/2015
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 281 autres membres