www.unemamancommelesautres.com

Article

{lifestyle} Ce rêve où j'étais condamnée ...

 

Il y a des matins comme aujourd'hui où vous vous réveillez un peu perdu et perturbé par les rêves de la nuit passée. Il est plutôt rare pour moi de me souvenir de mes rêves, et encore plus quand il s'agit de cauchemars.

 

Cette nuit je rêvais que j'étais condamnée ...

 

Pour vous conté rapidement l'histoire, mon rêve commence dans une salle sombre où je suis entourée de plusieurs personnes. Assises en rond, l'air triste et compatissantes, comme un cercle ou un club, type alcooliques anonymes ou sréunion weight watchers. Sauf que là il s'agissait de choses beaucoup plus graves.

 

Dans cette pièce se trouvait également ma mère et ma grande soeur.

 

Dans un silence absolu je lache une phrase à l'assemblée : j'ai un cancer du colon !

 

Suivi de ma mère : j'ai un cancer des os, et de ma soeur également touchée par un cancer (je ne sais plus lequel).

 

Vous imaginez que mon rêve a plutôt mal commencé.

 

Je me souviens pas ensuite de tout mais quelques images me reviennent :

-une première où on me dis que la tumeur fait 23mm,

- une scène où je suis sous perfusion à recevoir des "soins",

- une autre où je vomi mes tripes au dessus d'un vieux toilette. Je vois mon visage livide dans un petit miroir d'une salle de bain que je ne reconnais pas,

- une autre encore où un medecin m'explique qu'un nouveau traitement permets de scinder la tumeur en plusieurs petites plus facile à traiter mais plus facilement migrable aux autres organes comme le foie ou les poumons,

- une dernière où je tombe en pleurs dans les bras de ma mère (également mourrante du coup) en lui disant que c'est injuste car je n'ai que 38 ans ...

 

Je me suis réveillée avec ces quelques souvenirs et un sentiments de profond desespoirs ...

 

38 ans, c'est dans peu de temps. Et si c'était vrai ? Si il ne me restait effectivement que 2 ans à vivre. Vous imaginez ? Et si ma famille se décimait en 3 cancers : Ma mère, ma soeur et moi, toutes malades, en même temps, laissant deerrière nous enfanst et petits enfants.

 

Il n'y a pas de mots, je suis triste et en même temps que peut-on y faire. Vous savez ce qui me rends le plus triste c'est de savoir que je vais mourir, quand ? je  ne sais pas ! mais un jour je vais mourir et laisser derrière moi mon fils, la personne la plus importante au monde pour moi. Et de cette manière, ouah non je ne veux pas.

 

Je connais le cancer, ce qu'il fait aux gens. Je connais le vide dans le regard des personnes malades. La douleur qui se cachent derrière chaque crispation de lèvre, derrière des petits sourires où l'on tente de cacher ce déchirement permanent de la souffrance. J'ai vu, revu et re-revu les personnes se décimer à cause de la maladie. Je n'en veux pas, c'est ça ma plus grande peur.

 

Espérons pour moi que je ne fasse pas comme beacuoup de membres de ma famille, mourrir d'un cancer avant mes 40 ans

 



03/05/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 273 autres membres