www.unemamancommelesautres.com

Article

Beauté - minceur - Sport


{sport} Mes indispensables pour le running

 

Quand on débute en course à pied on cherche toujours à savoir quel équipement on doit acheter. Je vous donne ici, quelques pistes à explorer.

 

 

1 - Une bonne paire de chaussures

 

Quand on débute, on se dit souvent que ça ne vaut pas le coup de mettre de l'argent dans une paire de chaussure. Bien au contraire, c'est sans doute le plus important. En effet, si vous finissez vos premières courses avec des ampoules, un mal de genou ou de dos à ne plus sortir de votre lit, vous ne pourrez être que démotivé.

Alors que si vos chaussures sont de bonne qualité et qu'elles vous permettent d'avaler les kilomètres sans autres douleurs que vos courbatures du lendemain, vous n'en serez que plus enthousiaste.

 

Comment les choisir ?

Il faut d'abard définir sur quel type de terrain vous aller évoluer : route, piste ou chemin. Prenez une paire qui correspond à ce que vous allez faire le plus souvent. Si vous risquez de faire de l'alternance, il existe des chaussures mixtes mais à ne prendre que pour les entrainements. Si par la suite vous passez en compétition, munissez-vous d'une paire exclusive par terrain.

Ensuite, voyez si vous souhaitez une chaussure endurante (longue distance, bon amortit) ou une chaussure dynamique (vitesse rapide, drop important)

 

Marque ou pas marque ?

c'est une question de budget et de confort pour chacun. Certaines enseignes proposent des cahussures techniques et abordables.

 

Quelle marque choisir ?

Il faut faire des essais. Chaque pied est unique et chacun a son propre besoin de confort.

Pour ma part je cours en Adidas. Mais ma collègue ne supporte pas les chaussures de cette marque par exemple. D'autres marques, même plus chères, ne me conviennent pas ! Particulièrement les Asics par exemple ou Mizuno. N'hésitez donc pas à faire beaucoup d'essais en magasins. Chaussez vous et feites quelques pas de courses, etc.

 

Dans tous les cas, faites appel à des spécialistes, c'est plus sûr.

 

Mon équipement :

 

Adidas supernova pour le running route

 

Adidas X-trail pour les chemins

 

 

2 - Des vêtements techniques

 

Préferez vous équiper de vêtements techniques et adaptés à vos besoins. Sachez qu'en course vous allez beaucoup transpirer et il faut donc des vêtements qui évacuent rapidement la sueur.

Si vous penez des vêtements en coton, vous garderez toute la transpiration et vous pourrez rapidement avoir froid.

Equipez-vous pour l'hiver de vêtements thermoperformants, qui gardent la chaleur, tout en étant léger.

Prenez des coupes vents légers également et près du corps.

 

 

3 - Les accessoires

 

Selon votre niveau et vos habitudes vous pouvez compléter votre équipement de base avec quelques accessoires.

 

Accessoires pour l'hydratation

S'hydrater pendant une course est très important pour limiter la fatigue et les crampes. Tout le monde ne peut pas boire en courant et tout le monde ne ressent pas le besoin de boire.

Pour ma part, lorsque j'ai commencé le running, je buvais environ 500ml pour 5Km. Aujourd'hui, je bois la même quantité mais pour 20Km.

Il y a différentes façon de transporter de l'eau : les camelbak (sac à dos avec une poche deau), pochon, bidon ou même simple bouteille d'eau. Tout est une question de confort personnel également.

J'ai tenté le camelbak et je me suis retrouvée avec un mal de dos et des douleurs aux épaules insoutenables. Je suis incapable de courir avec quelquechose à la main. J'ai donc opté pour une ceinture et un bidon.

 

Mon équipement :

 

Intersport

 

Accessoires pour le suivi de vos performances

Même si courir en compétition vous parait loin, suivre vos sorties running et voir leur évoluation est primordiale pour le moral et la performance.

Vous pouvez simplement télécharger une appli sur votre téléphone (strava, runstatic, etc.) et glisser votre téléphone dans votre ceinture ou une pochette au bras ou vous équiper d'une montre GPS.

A ce sujet, contrairement aux paragraphes précédents où je vous disais de vous équiper de suite avec de la bonne qualité, je vous conseilleraais plutot de commencer avec du matériel 1er prix (les premières bonnes montres GPS sont autour de 100€).

 

Mon équipement :

 

Décathlon

 

 

Les complément alimentaires

Ils peuvent être d'une grande aide, pour booster vos perf ou tout simplement pour vous éviter de tomber dans les pommes ! Cependant ils ne sont pas nécessaires pour des courses en deçà de 5Km.

Commencer par des pâte de fruits du commerce qui vous donnerons le coup de sucre pour ne pas flancher dans vos premières courses. Après vous pouvez lire plus en détail mon article à ce sujet ici.

 

 

Voici ce qui me parait important et qui reste bien sûr que du simple conseil.

Si vous voyez d'autres choses, n'hésitez pas à commenter, je mettrai à jour l'article.

 


20/11/2018
0 Poster un commentaire

Mon suivi sportif du mois d'octobre 2018

 

Chaque mois je vous propose de découvrir mon planning sportif comprenant mes entrainnements, mes compétitions et le suivi de mes performances.

 

Voici le tableau de suivi du mois de Septembre

 

extrait de mon compte Runstatic

 

 

Les activités du mois d'octobre :

- 124.3 Km de running (+ 37Km par rapport en Septembre)

- 0 Km de marche

- 49.6 Km de VTT

 

 

Statistiques de running (sentiers, bois et route) :

- 9.85 Km/h en moyenne (+1.07 Km/h, surement lié aux portions de running "route" qui sont plus rapide)

 

 

Compétitions :

- aucune compétition en octobre

 

 

Objectifs pour octobre :

- courir 100Km dans le mois

- Stabiliser ma vitesse moyenne mensuelle (hors compétition)

 

 

Et vous alors, quel est votre bilan sportif du mois ?

 


05/11/2018
0 Poster un commentaire

{Test+avis} Ma campagne Iskin 3 contre les imperfections de peau grace à Sampleo

 

Il y a quelques semaines de cela, j'ai reçu un petit colis de la part de Sampleo contenant la cure Iskin 3 des laboratoires Phyto-terra

 

Cette cure est composée de 3 produits :

 

 

Un gel nettoyant

 

 

Une lotion hydratante pour le matin

 

 

Une crème réparatrice pour le soir

 

 

J'ai donc scrupuleusement suivi le protocole

- se laver le visage matin et soir avec le gel nettoyant,

- appliquer la creme hydratante le matin,

- appliquer la creme repair le soir

 

Il faut savoir que j'ai un acné plutôt sévère avec des boutons inflammatoire mais non "purrulent" (désolée pour les détails mais il faut bien vous expliquer d'où je pars)

 

Je n'ai jamais été traité de manière médicamenteuse. J'ai utilisé plusieurs protocoles, qui se sont avérés plus ou moins efficace, mais dont j'ai très vite laché l'affaire, faute de courage pour faire les cures tous les jours matin et soir. Pour cette fois ci j'ai tenu bon !

 

 

La première semaine j'étais plutôt satisfaite du résultat : la peau était plutôt belle. J'ai même cru que la cure jouait plus sur le teint que sur les impuretés car j'avais l'impression d'être plus jeune.

 

La deuxième semaine, j'ai vu certaines imperfections venir en surface, sous forme de petits boutons, type "vers de peau" (vous savez, ces tout petits boutons dont on sors juste une fine ligne blanche). Ces petits boutons se formait essentiellement sur le menon et bas des joues.

 

A la troisième semaine ce fut le pompon ! Une dizaine de boutons inflammatoires autour de la bouche, le menton et le bas des joues.

 

A ce moment là j'ai voulu lacher l'affaire et tout arrêter. C'est vrai, après tout, pourquoi faire une cure anti-imperfections alors que j'ai encore plus de boutons qu'avant !

 

J'ai finalement décidé de continuer car je pensais que c'était "normal" que les imperfections devaient sortir pour mourir ensuite.

 

A la quatrième semaine, les inflammations se sont stabilisées et réduites suite à un gommage fait avec mon produit habituel car ce n'était plus possible ed voir tous ces boutons restés sous la peau.

 

J'attaque la 5eme semaine. Les boutons inflammatoires sont présents à l'état de cicatrice et aucun autre ne semble apparaitre. Ce soir je réitèrerai le gommage, plus léger cette fois.

 

Je continuerai mon article les prochaines semaines avec ma conclusion finale.

 

Cependant, à ce jour, les produits m'ayant été offerts par Sampleo pour le compte de la marque, je dois statuer.

 

Pour ma part, j'aime beaucoup les produits en eux mêmes, leurs textures et leurs odeurs, notamment  la creme réparatrice.

 

Cependant, à la place d'un gel lavant moussant à rincer, j'aurais préféré une lotion, plus pratique, surtout le matin. De plus, je pense qu'il manque sincèrement un gommage, même fin, à faire une fois par semaine, à minima.

 

Affaire à suivre ...

 

Et vous, c'est quoi votre Routine contre les imperfections ?

 

 


05/11/2018
0 Poster un commentaire

Un an de perte de poids - le bilan

 

Voilà un an que je me suis mise à prendre un peu plus soin de moi. J'avoue que si je l'ai fait, au départ, ce n'ai pas pour modifier mon apparence physique.

 

Il y a un an, j'étais "grosse", disons-le, et je n'avais pourtant pas l'impression de l'être. Etre grosse ne me poser aucun soucis particulier. J'assumais et cela ne m'empêchais en rien de m'habiller ou de me promener la tête haute dans la rue.

 

Sauf qu'il y a un an, j'ai eu la (bonne?) idée de me mettre à courir. Et que courir quand tu es gros et ben ça marche pas trop, surtout quand tu n'est pas sportif pour deux sous. Alors j'ai décidé de faire un peu attention et puis voilà aujourd'hui je vous montre mon bilan un an après.

 

 

 

Le concret

 

 

 

 

On va pas tourner autour du pot, voici réellement ce que j'ai perdu en un an : 14.6 Kg, 9 cm de tour de taille, 11 cm de tour de ventre, 13 cm de tour de hanche et 9 cm de tour de cuisse.

 

Mois par mois, voici ce que ça donne en graphique :

 

Diminution des cm

 

 

 

Diminution du poids

 

 

 

 

L'objectif

 

Au départ, je ne voulais pas perdre autant et puis j'ai fait mon premier trail en mai. Là je me suis bien rendu compte que mon poids était un frein énorme pour ce sport. Je n'arrivais pas à monter les cotes (rassurez-vous, 6 mois plus tard je le fais certainnement pas non plus, mais disons que je peinerai beaucoup moins) et j'ai cru mourir pendant 15 Km !

 

De là, j'ai bien compris qu'il fallait faire mieux.

 

J'ai perdu les 5 premiers kilos presque sans efforts, juste avec l'augmentation de mes efforts physiques hebdomadaires.

 

Les 5 suivants ont été assez facile également à perdre en faisant plus attention à ce que je mangeais.

 

Mais les 5 d'après ça a été une horreur, au point aujourd'hui de ne plus rien (ou presque) perdre sur un mois.

 

J'avais espérer, ces derniers temps, pouvoir descendre jusq'à 54 Kg. Or, il s'avère que je n'arrive plus à perdre de poids ... sur la balance. Il y a deux jours quand j'ai écrit le brouillon de cet article, j'avais marqué que je tenais à arriver à ce poids de 54 Kg. Or, c'était sans avoir les chiffres de mes mensurations. En effet, je me suis rendu compte que j'étais arrivé, sans le savoir, à mon objectif de mesures ... et je n'y croyais pas ! Je pense aujourd'hui que si je descend à 54 Kg, ça veut dire que je vais perdre encore des cm et franchement j'ai peur que ce soit trop. Donc je vais revoir mon objectif autour de 55.5 Kg, ce qui me parait plus raisonnable.

 

Je comprends mieux d'ailleurs pourquoi les gens m'ont particulièrement dit que j'avais maigri ces dernier temps avec les chiffres des mensurations.

 

 

Mes habitudes alimentaires

 

Je ne fais pas de régime ! Je ne compte pas mes calories, je ne pèse pas mes aliments, je ne me contraints pas à des restrictions. Je fait juste attention à ne pas trop manger. J'ai des addictions sévères d'alimentation. Je peux manger sans faim des quantités astronomiques d'aliments, juste parce que j'ai envie ed manger. Si je me retrouve à ne pas être occupée, la première chose que je fais c'est manger !

 

Et l'alcool, n'en parlons pas ! Je suis capable d'avaler des verres, que dis-je, des bouteilles (bon peut être pas des) en soirée ! Je ne crache pas sur une petite bière quand je rentre du boulot. Alors il a fallu gérer : moins de soirées, moins de choses que j'aime à la maison. Comme ça hop, aucune tentation. Et puis il faut l'avouer, avoir les 3 copines enceintes en même temps ca a sacrément aidé !

 

Mon repas journalier type serait le suivant

(pour vous donner une idée, quantités données à titre approximatif) :

 

Matin : 40g de pain + 60g de fromage ou 2 oeufs

Midi : salade composée

Gouter : 20g de chocolat noir ou des graines (noisettes, amandes, etc.) + 1/2 fruit ou 100ml de jus

Soir : 150g de viande (de préférence maigre) ou poisson  avec des légumes parfois des féculents mais de préférences non transformés (riz, blé, pommes de terres, pas de pâtes)

 

 

Le sport

 

Ca a été L'élément indispensable dans cette perte de poids. C'est la recherche de la performance qui me fait fondre.

Il faut savoir qu'il y a un an, j'avais une moyenne de course de 6.81 Km/h pour des distances moyennes de 6.36 Km. Aujourd'hui, j'ai une moyenne de 8.16 Km/h pour des sorties moyennes de 8.05 Km (Source : mon compte runstatic). En sachant que j'ai décolé ces derniers mois pour atteindre quasiment 10Km/h de moyenne (9,77 pour être précise).

 

Et ça, ces chiffres, c'est ma motivation. La performance, évoluer, c'est ça qui me fait avancer.

 

Alors je ne suis pas une compétitrice dans l'âme. Je ne mets pas "dans le rouge" comme je le devrais pour évoluer encore plus vite. Mais j'avance, à mon rythme. Et surtout, toujours en progressant.

 

Mon objectif aujourd'hui : le marathon ! Qui l'aurait cru, hein ! Moi qui rigolais au nez de mes amis qui n'avais "que le sport" dans la bouche.

 

Pour vous donner une idée : l'année dernière j'étais derrière les barrières, à encourager une amie lors de son trail ... Et ben cette année j'étais de l'autre coté de la barrière, avec elle !

 

 

 

Alors certes, il aura fallu un an, pour perde presque 15 Kg. Peut être que si je m'en donnais la peine, j'en aurais perdu plus. Mais vous savez je suis assez facile à faire plier et la frustration m'aurait vite arrêtée. Alors oui, j'ai mis un an, là ou des personnes auraient mis 6 mois. Mais je n'ai pas été suivie, je n'ai aucune privation et surtout je sens que je peux continuer comme ça, pour longtemps (du moins j'espère)

 

 

La suite maintenant ?

 

Et ben je vais tenter de ne pas reprendre de poids ces prochains mois, ce qui s'avère difficile : beaucoup de naissances (les copines ont accouché maintenant), beaucoup d'anniversaires (une bonne quinzaine avant la fin de l'année) et les fêtes de fin d'année.

 

Mon objectif poids est donc de 55.5Kg, ce qui me ferait un IMC de 22.

 

Mon objectif sportif est d'obtenir (enfin) une moyenne de course supérieure à 10Km/h sur chaque sortie (longue ou courte).

 

On refait le poids dans 6 mois.

 

 

Et dans ma vie de tous les jours, ça a changé quoi ?

 

Pour de vrai ? Beaucoup de bonnes choses !

 

Dans un pemier temps, je me sens mieux. Je suis plus dynamique, je ne suis plus à bout de souffle au bout de 3 marches, etc.

 

Et puis c'est agréable de rentrer, sans forcer, dans un pantalon. C'est agréable de pouvoir s'habiller "comme tout le monde" sans avoir peur que ce soit moche sur soi. En fait, je m'habillais comme un sac, par habitude.

 

Le regard des autres a changé et j'avoue que c'est plaisant quand on vous dit que vous avez maigri.

 

MAIS ... que ça devienne LE sujet qu'on vous aborde à chaque fois qu'on vous voit, ça peut aussi agacer et surtout ça me fait conscience de la réalité : j'étais grosse et je ne m'en rendais pas compte.

 

Vous savez, c'est aujourd'hui que j'ai l'impression d'être grosse! Malgré ces presque 15 kilos en moins, c'est aujourd'hui que je prends conscience de mon corps, et bien que je vois que j'ai maigri, je n'ai pas l'impression d'être aussi mince que les gens veulent me le faire croire. Je n'arrive finalement pas à leur faire confiance car personne ne m'a dit que j'étais grosse ... alors je suis un peu chamboulée.

 

 

Mais au delà de tout, il est pour moi inconcevable que je redevienne physiquement, la femme de gauche sur la photo. Plus jamais !

 


20/10/2018
0 Poster un commentaire

{Mode} Mon look aux couleurs de l'Automne

 

Voilà que l'Automne arrive à grand pas. Les journées raccourcissent et les arbres prennent de plus en plus de couleurs.

 

Voici un epetite sélection mode aux couleurs de l'Automne

 

Style classique Chez La Redoute

 

 

un joli caban ton orangé

 

 

Un pantalon droit bleu marine enduit

 

 

Un pull large bordeau

 

 

Stylée chez Jennyfer

 

 

 

Blazer court manche 3/4

 

 

Body rayé jaune

 

 

pantalon ville Bordeau

Décontracte chez Gémo

 

 

Pull cape

 

 

veste perfecto

 

 

pantalon moulant

 

 

 

Et vous alors, c'est quoi votre look cet automne ?

 


09/10/2018
0 Poster un commentaire