www.unemamancommelesautres.com

Article

Ma Formation en naturopathie : module 1

 

Je vous le disais il y a quelques semaines, j'ai repris le chemin de l'école (plus ou moins) pour me former et devenir "conseiller en naturopathie".

 

Vous pourrez suivre sur mon blog les idées générales de cette formation avec mon ressentit.

 

Le premier module vous apprends la nature historique et les bases fondamentales de la naturopathie.

 

 

Pour vous dire vrai, j'ai appris dans ces premières pages que je me trompais complétement sur la nature même du métier. Je pensais qu'un naturopathe était un praticien qui soigne à base de matières naturelles, mais pas du tout ! Un naturopathe est un conseiller qui vous guide vers l'auto-guérison. Il est à mi-chemin entre un thérapeuthe et un soignant.

 

Dans ce premier module, vous apprenez qu'il y a plusieurs forme de médecines. Celle traditionnellement employée, appelée "alopathique", qui consite à soigner la maladie, et l'holistique, la naturopathie, qui consiste à soigner le patient dont découle la maladie.

 

On y apprends que certaines maladie peuvent être soignées avant même leur apparition, grace à un travail sur soi. C'est ce que cherche à faire un naturopathe.

 

Bien évidemment, quand la maladie, qu'elle qu'elle soit (bénigne ou plus importante), elle se doit d'être soignée par les médicaments pour éviter qu'elle ne détériore l'organisme encore plus.

 

Cependant, les mécanismes de défenses de l'organisme en sont totalement évincés. Aussi, pour vous donner un exemple, il faudrait laisser votre corps se défendre contre le smaladies en cas de petit rhume, etc. En effet, la fièvre, les courbatures, etc qui sont les symptomes de la maladie, font travailler les défenses immunitaires de notre propre organisme et permette ainsi de moins tomber malade par la suite. Alors certes, pour travailler, par exemple ça peut être difficile, mais étant donné que nous avons 3 jours de carence quand on donne un arrêt maladie autant s'en servir pour renforcer les défenses immunitaire en laissant travailler son corps, non ?

 

Après, cette approche est personnelle. Elle peut ne pas convenir à tous, mais pour ma part, j'arrive à concevoir que l'on peut guérir de son propre chef, sans utiliser ni paracétamol, ni ibuprofène, ni même des anti-biotiques.

 

Qu'en pensez-vous ?

 

RDV au prochain module

 

 



16/03/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 313 autres membres